LA RETRAITE AU QUÉBEC : MISER SUR LE DIALOGUE SOCIAL

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Montréal, le 18 novembre 2019 – L’Observatoire de la retraite (OR) et ses partenaires estiment qu’il est nécessaire d’apprendre des erreurs du passé et d’élargir les perspectives en parlant plus ouvertement de retraite.

« Les restructurations de régimes de retraite qui ont été réalisées ces dernières années sans concertation préalable avec les parties prenantes ont fait très mal. Celles menées sous l’égide de la loi 15 en témoignent. Elles ont créé d’importantes tensions entre des collectifs de travail, des retraités et l’État québécois, en plus de fragiliser la confiance du public à l’égard des politiques en matière de retraite », a souligné François L’Italien, coordonnateur de l’Observatoire de la retraite.

L’Observatoire et ses partenaires attendent, entre autres, du gouvernement du Québec qu’il implique mieux les acteurs sociaux dans l’élaboration des décisions en matière de retraite, considérant le vieillissement de la population et la pénurie actuelle de main-d’œuvre. D’importants débats sont à venir.

Événement du 15 novembre

L’OR tenait le 15 novembre dernier une grande conférence publique visant à développer la concertation autour de l’enjeu de la retraite, réalisée en partenariat avec le Fonds de solidarité FTQ et l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC). L’Observatoire a invité pour l’occasion Frédérique Nortier-Ribordy, chargée de mission au Conseil d’orientation des retraites (COR) de la France, afin de présenter leur modèle de concertation. Le COR joue un rôle important dans la réforme actuelle des retraites en France.

« Réputé pour son modèle socioéconomique misant sur la concertation, le Québec est cependant faiblement outillé en matière de mécanismes pour favoriser le dialogue social sur la retraite. Nous pourrions faire beaucoup mieux de ce côté, en nous inspirant notamment d’expériences étrangères », a affirmé Frédéric Hanin, directeur scientifique de l’Observatoire de la retraite et professeur en Relations industrielles à l’Université Laval.

À propos de l’Observatoire de la retraite

Fondé en 2014, l’Observatoire de la retraite est une initiative de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC), qui s’adresse aux organismes et aux personnes qui veulent mieux comprendre pour agir sur l’institution de la retraite au Québec. Il regroupe 14 partenaires des milieux syndicaux et associatifs (associations de retraité.e.s).

-30-

Source :

François L’Italien – Observatoire de la retraite (https://observatoireretraite.ca/)

francoislitalien@irec.quebec

418-653-5451

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.